Musée

Vitrine du patrimoine de Sainte-Martine

La Société du patrimoine y présente annuellement une exposition qui souligne une thématique particulière à l’histoire locale et régionale.

Le Musée gère une collection de plus de mille objets, de milliers de photos et des centaines de documents divers (cartes, plans, actes notariés, etc.)

Le Musée s’est adapté et met en ligne un groupe Facebook sous le titre de « Sainte-Martine se souvient… ». La communauté y est invitée à partager photos et souvenirs de son passé.

Accessibilité universelle

Situé au 2e étage de l’Édifice de Comté, le Musée permet l’accès aux personnes à mobilité réduite grâce à un ascenseur adapté.

Le Musée demeure fermé pour la saison 2021.

Période d’ouverture

Ouvert au public du 24 juin au 3e dimanche du mois d’août et les samedi et dimanche jusqu’aux Journées de la culture à la fin septembre.

Heures d’ouverture

Mercredi au dimanche de 10 h à 16 h

La dernière exposition du Musée portait le titre L’agriculture au passé et au présent.

L’école d’agriculture de Sainte-Martine a dispensé son enseignement de 1933 à 1970. Les fils d’agriculteur y étaient accueillis pour parfaire leur savoir en apprenant les techniques modernes d’exploitation d’une ferme familiale. Retour en photos commentées sur ses bâtiments, son personnel et les facettes diverses de cette institution.


L’usine de transformation alimentaire, encore appelée la « cannerie », est toujours en fonction. Elle a générée des milliers d’emplois depuis son installation en plein milieu de la crise économique des années 1930. Ses bâtiments industriels font partis du paysage local depuis longtemps. Retour en photos commentées sur les étapes de son évolution.

motif

En 1995, sous l’impulsion de René Bergevin, la Municipalité décide de loger un musée au 2e étage de l’Édifice de Comté. M. Bergevin avait publié deux volumes sur l’histoire de Sainte-Martine dans la foulée du 150e anniversaire de la municipalité en 1995. Il avait recueilli quantité d’objets reliés au patrimoine local et le Musée fut consacrée à leur mise en valeur. De 1995 à 2002, une exposition permanente fut mise en place. René Bergevin doit être considéré comme le fondateur du Musée de Sainte-Martine.

Léo Myre décida en 1998 d’incorporer une société dédiée à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine. Il en devint le président. La Société du patrimoine est alors reconnu comme intervenante privilégiée pour toute question relative à l’histoire et au patrimoine par la Municipalité.

Laurent Lazure pris la relève de Léo Myre et poursuit l’oeuvre de ses prédécesseurs depuis 2003. En plus de son exposition annuelle, la Société a publié une trentaine de fascicules, d’articles de revue et de répertoires BMS de généalogie.

motif

Partager