Eau et arrosage

La gestion de l’eau comprend toutes les activités liées au service de l’eau, soit sa production, sa distribution et son assainissement. Le territoire martinois est desservi de diverses façons et chaque citoyen a un rôle à jouer dans la gestion durable de l’or bleu.

Eau potable

L’utilisation de l’eau potable fait l’objet d’un règlement municipal que vous pouvez consulter sous ce lien.

motifEau et arrosage

Le réseau d’aqueduc de Sainte-Martine est alimenté par la Régie intermunicipale d’Aqueduc de la Vallée-de-la-Châteauguay (RIAVC). L’eau qui y circule provient de l’usine de filtration de la Ville de Châteauguay. Celle-ci puise sa source dans le lac Saint-Louis.

La Régie intermunicipale d’Aqueduc
de la Vallée-de-la-Châteauguay

La Régie est fondée en 1983 à la suite de la catastrophe environnementale des lagunes de Mercier dans les années 70 qui contamina les nappes phréatiques abreuvant les puits du territoire. Les municipalités membres de la Régie sont Châteauguay, Mercier, Saint-Isidore, Saint-Urbain-Premier et Sainte-Martine. Le conseil d’administration se réunit tous les mois, le premier mercredi. Ces assemblées publiques ont lieu à 18 h au 869, boul. Saint-Jean-Baptiste, 2e étage à Mercier.

» Consultez l’ordre du jour de la prochaine séance.
» Consultez le dernier procès-verbal. Les procès-verbaux antérieurs peuvent être consultés en procédant à une demande d’accès à l’information .

Des avis d’ébullition préventifs sont envoyés à la population par le système automatisé de messagerie (SAM). Il est de la responsabilité des citoyens de s’assurer que leurs coordonnées sont bien inscrites dans base de données du système.

Cet avis est transmis lorsqu’il y a un risque de contamination de l’eau potable à la suite d’une filtration ou d’une désinfection inadéquate à la l’usine de filtration, ou en raison de travaux sur des conduites du réseau. L’avis est généralement en vigueur durant 24 heures, le temps d’effectuer un test d’eau et d’en recevoir les résultats du laboratoire.

Procédure en cas d’avis d’ébullition

L’eau doit être portée à ébullition (100oC) et maintenue à gros bouillons pendant une minute pour s’assurer que tous les microorganismes sont détruits.
Lors d’un avis d’ébullition obligatoire, les glaçons, boissons et aliments préparés récemment avec l’eau du robinet non bouillie doivent être jetés.

» Questions et réponses sur les avis d’ébullition.

Chaque année, le Municipalité procède au rinçage des conduites du réseau d’aqueduc. L’opération permet d’enlever le calcaire qui s’accumule dans les tuyaux afin d’assurer la qualité de l’eau et la longévité des infrastructures.
Lors de cette opération, l’eau demeure potable à la consommation. Il est toutefois important de vérifier la coloration avant son utilisation.

PRÉCAUTIONS QUI POURRAIENT ÉVITER D’ÉVENTUELS DÉSAGRÉMENTS

  • Ne pas copier l’arivée d’eau;
  • Toujours vérifier la transparence de l’eau avant de l’utiliser;
  • Faire couler l’eau au moins 15 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit claire avant de la consommer ou de l’utiliser pour le lavage;

Si toutefois des vêtements avaient été tachés à cause de la coloration de l’eau, la Municipalité fournira un produit détachant.
Conservez les vêtements dans l’eau et rendez-vous à l’hôtel de ville, située au 3, rue des Copains pour vous procurer le détachant.

Prochain rinçage: À venir

L’arrosage des jardins, des potagers, des boîtes à fleurs, des jardinières, des plates-bandes, des pelouses, des haies, des arbres, des arbustes ou d’autres végétaux est permis:

  • Manuellement, à l’aide d’un tuyau muni d’un dispositif à fermeture automatique, en tout temps.
  • Au moyen d’asperseurs amovibles, de tuyaux poreux ou de systèmes d’arrosage automatiques uniquement pour la période comprise entre 6 h à 8 h et 20 h à 23 h les jours suivants:
    • Mercredi, adresse civique paire
    • Jeudi, adresse civique impaire

Les nouvelles plantations de tourbe peuvent, après l’obtention d’un permis émis par la Municipalité, être arrosées tous les jours aux heures prévues pour une période de 7 jours.

L’arrosage des rues est interdit. Le lavage des entrées d’automobiles, des patios ou des murs extérieurs d’un bâtiment n’est permis que du 1er avril au 15 mai ou lors de travaux justifiant le nettoyage.

Arrosage

L’eau est sans contredit un enjeu vital du 21e siècle. Qu’elle soit utilisée pour la consommation à la maison, pour l’agriculture, la production d’énergie, les transports ou les loisirs, sa valeur est inestimable. De plus, sa répartition inégale sur la surface de la planète en fait une ressource convoitée.

Le Québec est l’un des plus grands consommateurs d’eau au monde. La quantité d’eau distribuée par personne au Québec demeure supérieure à celles de l’Ontario et du Canada. En 2017, la quantité d’eau distribuée par personne se situait à 530 litres par personne par jour (L/pers/d) au Québec, soit un volume 24 % plus élevé que la moyenne canadienne et 49 % plus élevé que celle en Ontario.

En 2018, le gouvernement provinciale renouvelait sa Stratégie québécoise d’économie d’eau potable avec une nouvelle version 2019-2025. Ainsi la Municipalité s’engage à respecter plusieurs mesures qui ont été adressées à toutes les municipalités du Québec en adoptant la Stratégie municipale d’économie d’eau potable. Cette stratégie présente un plan d’action mis en place progressivement pour contrôler les pertes d’eau, économiser l’eau chez les consommateurs et assurer une gestion durable de la ressources et des actifs municipaux.

Eaux usées

Certaines procédures en lien avec le rejet des eaux usées font l’objet de règlements municipaux que vous pouvez consulter ici.

Le réseau d’égouts dessert une grande partie des propriétés de la municipalité, il compte plus précisément (…) raccordements. Les eaux usées déversées par les résidences sont tirées par huit stations de pompage réparties stratégiquement sur le territoire. Les pompes et installations qu’on y retrouve permettent d’acheminer les eaux à l’usine d’épuration. Une fois traitées et purifiées, ces eaux sont rejetées dans la rivière Châteauguay.

Un refoulement d’égout est le retour d’eau dans le sens inverse de son écoulement normal. Il survient lorsque la quantité d’eau à évacuer surpasse la capacité du réseau.
Si vous avez subi un dommage et que la cause du refoulement d’égout semble relever de l’administration municipale, il vous est possible de faire une réclamation à la Municipalité.

PRÉVENIR LES REFOULEMENTS – CLAPET ANTI-RETOUR

Le clapet anti-retour est un dispositif qui permet l’écoulement de l’eau dans une seule direction, soit vers l’égout public. Il peut être installé sur la tuyauterie d’évacuation de tout appareil. Il doit être facilement accessible pour en faire l’entretien.

Si vous êtes propriétaire d’un immeuble desservi par le service d’égout municipal, selon le Règlement 390-1997 vous devez installer et maintenir, en bon état, un clapet anti-retour afin d’empêcher tout refoulement des eaux d’égout dans votre résidence.

Certaines résidences sur le territoire possèdent leur propre système d’évacuation et de traitement des eaux usées.

COMMENT ÇA FONCTIONNE ?

Les eaux usées de la résidence sont d’abord recueillies dans une fosse qui permet aux solides de se déposer. L’eau au sommet de la fosse est dirigée dans un champ d’épuration. Il s’agit d’un réseau de tuyaux perforés enfouis sous le terrain, qui permet aux bactéries de dévorer les éléments nutritifs et à l’eau de s’infiltrer dans le sol. Les installations sont conçues en fonction du nombre de chambres à coucher de la résidence. Un système d’évacuation bien installé peut avoir une durée de vie d’environ 20 ans.

Une installation conforme, mais mal entretenue peut émettre des polluants, tels que des coliformes fécaux et du phosphores dans l’environnement. Une négligence dans la vidange de l’installation peut également écourter la durée de vie du champ d’épuration et occasionner des refoulements d’égout.

CONSEILS D’ENTRETIEN :

Les eaux usées de la résidence sont d’abord recueillies dans une fosse qui permet aux solides de se déposer. L’eau au sommet de la fosse est dirigée dans un champ d’épuration. Il s’agit d’un réseau de tuyaux perforés enfouis sous le terrain, qui permet aux bactéries de dévorer les éléments nutritifs et à l’eau de s’infiltrer dans le sol. Les installations sont conçues en fonction du nombre de chambres à coucher de la résidence. Un système d’évacuation bien installé peut avoir une durée de vie d’environ 20 ans.

Une installation conforme, mais mal entretenue peut émettre des polluants, tels que des coliformes fécaux et du phosphores dans l’environnement. Une négligence dans la vidange de l’installation peut également écourter la durée de vie du champ d’épuration et occasionner des refoulements d’égout.

  • Vidanger régulièrement, aux 2 ans;
  • Ne pas jeter de déchets ni de produits chimiques dans l’installation;
  • Éviter les débouches-tuyaux chimiques;
  • Ne pas circuler sur l’emplacement du champ d’épuration;
  • Ne pas laisser pousser d’arbres ni d’arbustes sur le champ d’épuration;
  • Ne pas surcharger l’installation par de grandes quantités d’eau.

Le réseau pluvial de la Municipalité est alimenté par des fossés, des conduites de drainage et des regards pluviaux. L’entretien des fossés et des ponceaux dx d’entrée privée est de la responsabilité des propriétaires. Selon le Règlement (…), le remblai de fossé est interdit afin d’assurer le bon fonctionnement du réseau.

Gouttière

Afin de réduire le débit d’eau de pluie acheminé au réseau d’égout, il faut s’assurer que les gouttières ne s’écoulent pas dans un drain de fondation ou vers la rue.
Idéalement, les gouttières doivent se déverser à plus de 1,5 mètres du mur de fondation d’un bâtiment et se diriger vers:

  • La pelouse;
  • Une plate-bande;
  • Une haie;
  • Un baril récupérateur d’eau, dont le tuyau de débordement se déverse à plus de 1,5 mètres de la résidence;
  • Un puits percolant

Partager